Sélectionner une page

Votre enfant de 6 ans vous AFFIRME que le Nutella renforce le système immunitaire… Ben oui, son copain Thibaut en mange tous les jours depuis des années et il n’est jamais malade ! Votre ado de 13 ans vous CERTIFIE que la crème de jour Machinchose est très bonne pour sa peau… Ben oui, sa YouTubeuse préférée l’a essayée et la trouve fabuleuse ! Et si vous pouviez davantage aider vos enfants à développer leur esprit critique et leur discernement ?

« Comment améliorer le discernement de son enfant » est une question qui est souvent posée par les parents que j’accompagne en coaching parental. Et d’ailleurs, si vous souhaitez échanger avec moi sur cette question ou autres problématiques parentales, prenez RDV pour une séance de découverte en coaching parental. D’une durée de 30 min en visio, elle est offerte et sans engagement :

Prendre un RDV de coaching parental (OFFERT)

Dans cet article, je partage 4 clés essentielles pour apprendre à se poser les bonnes questions, prendre du recul et argumenter avec respect. Je vous propose également de tester mon atelier ludique parent-enfant « Développer l’esprit critique » en cliquant sur le bouton orange en bas cette page !


Définition de l’esprit critique

L’esprit critique, c’est une aptitude intellectuelle qui consiste à n’accepter pour vraie ou réelle, aucune affirmation ou information sans l’examiner attentivement et la vérifier. Grâce à la pensée critique, un individu développe donc la capacité à raisonner par lui-même, à se forger librement sa propre opinion, en recherchant l’exactitude ou l’authenticité d’une information.

Pour la muscler, il est essentiel d’accepter d’entrer dans un débat d’opinion ! Mais aussi de s’intéresser à des points de vue opposés au sien, et de s’appuyer sur des preuves pour argumenter.

Pourquoi est-ce si important de développer son esprit critique ?

esprit critique et discernement

Et bien… pour qu’il puisse faire preuve de discernement, prendre du recul, résoudre des problèmes, et même innover !

Je voudrais vous parler d’une étude de la fondation Reboot, réalisée en Octobre 2018, auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population générale. Cette étude a déterminé que :

  • 70 % des personnes considèrent que les jeunes manquent de capacités de raisonnement critique.
  • 91 % des parents pensent qu’il est important d’enseigner le raisonnement critique à leurs enfants.

Mais ce n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre ! Est-ce que, chez vous, vous avez mis en place des outils ou des rituels à ce sujet ? Si oui, dites-le-moi en commentaires !

 

A partir de quel âge commencer cette éducation de son esprit critique ?

raisonnement critique

A première vue, on pourrait penser qu’il faut attendre que l’enfant ait 7 ou 8 ans, âge qu’on appelle « l’âge de raison », pour démarrer cet apprentissage. Mais en fait, il peut tout à fait commencer dès 3-4 ans !

En effet, de plus en plus d’études démontrent que, même les enfants les plus jeunes, disposent de vraies facultés de raisonnement. Par exemple, des enfants, dès trois ans, sont capables de réaliser que certaines croyances sont fausses. Car elles ne collent pas avec la réalité. Ils commencent également vers 4-5 ans à percevoir que lorsqu’une personne affirme quelque chose comme « les fraises Tagada, ce sont les meilleurs bonbons du monde ! ». Et bien, c’est le reflet d’une opinion et non un fait, une vérité. Car d’autres personnes peuvent avoir des opinions différentes. Et d’ailleurs tout le monde sait que les meilleurs bonbons c’est les crocodile Haribo et surtout les rouges 😉 .

Et puis, les enfants, en grandissant vont pouvoir accéder à des raisonnements de plus en plus complexes, avec des concepts de plus en plus abstraits (pour en savoir plus sur le développement du cerveau des enfants, cliquez ici). Mais ils ont besoin de pratiquer, pour apprendre, alors comment muscler le raisonnement critique des enfants ?

Mes 4 clés pour l’entrainer à développer son esprit critique

consignes confuses esprit critique

Ces conseils, sont, bien sûr, à adapter à l’âge de votre enfant !

Première clé : Posez-lui des questions 

Et ce, dès que l’opportunité se présente ! Par exemple, lorsqu’il affirme quelque chose sans le justifier ou l’expliquer. Ou bien lorsque vous regardez ensemble un documentaire, vous pourriez lui dire : « que penses-tu de cette conclusion ? ». Ou bien « comment le sais-tu ? », ou encore « comment pourrais-tu justifier ton idée ? ».

Deuxième clé : Encouragez les débats à la maison

Et pour cela, utilisez des questions philosophiques pour lesquelles il n’y a pas réponse validée « oui ou non » ! Les réponses de votre enfant, même si elles vous paraissent naïves au début, vont s’affiner avec le temps, et grâce à votre questionnement. Et d’ailleurs, je publie une question de philo tous les lundis sur mes comptes Instagram et Facebook, n’hésitez pas à les utiliser pour initier un débat en famille ! Je vous aide également à mener ce débat de philopotage (=papotage sur des questions de philosophie) en vous offrant cet ebook :

Troisième clé : Stimulez sa capacité à comprendre d’autres points de vue

Pour muscler sa pensée critique, un enfant doit s’entrainer à rentrer dans un débat d’idées. Et donc à comprendre les raisonnements des autres. Vous pouvez l’y aider en lui posant des questions telles que : « selon toi, quelles sont les preuves que pourraient apporter cette personne ? ». « Et si tu avais l’avis opposé à ce que tu viens de dire, quels seraient tes arguments ? »

Quatrième clé : Incitez votre enfant à faire des expériences

Rien n’est aussi impactant que les expériences pour l’aider à valider ou invalider ses idées et ses hypothèses ! Par exemple, s’il pense que les légumes verts sont mauvais. Et bien : encouragez-le à goûter à tous les légumes verts qu’il trouve ! Avec différents types de cuissons, avec ou sans sel, épices, ketchup, crème, beurre, etc. Et puis pourquoi pas, avec les yeux bandés, le nez bouché, etc. Bref vous avez compris le principe 🙂 .

Lorsqu’un enfant réalise qu’une idée peut être validée ou invalidée par l’expérience, il a davantage le réflexe de remettre en question ses croyances et de les vérifier.

Grâce à la pratique, le raisonnement critique d’un enfant va s’affiner, et il musclera sa capacité à faire preuve de discernement face aux discours des autres, identifier des incohérences, des sources fragiles, et démasquer les fake news.

Vous en savez maintenant plus sur la pensée critique. Et aussi sur la manière dont vous pouvez accompagner votre enfant à la développer. Pour aller plus loin, je vous conseille également de consulter les ressources à ce sujet du programme Internet Sans Crainte.

Cahiers d’activités parent-enfants :

atelier parent-enfant développer l'esprit critique

Vous souhaitez passer un moment de qualité avec votre enfant ? Les cahiers d’activités My Kid Émoi sont faits pour vous !!

Les cahiers d’activité parent-enfant se  réalisent en duo pour nourrir votre lien unique.

Chaque cahier, en format pdf, est dédié à une thématique pédagogique spécifique. Ils incluent 5 rituels funs, et plein d’activités de bricolage, pour fabriquer des outils utiles et éducatifs (pas de collier de nouilles, promis laughing). 7 à 12 vidéos explicatives sont également offertes avec chaque cahier.

Votre 1ère séance de coaching parental OFFERTE

X