Être l’ainé de la famille : une place ingrate ?

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Sophie dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce superbe article 🙂
    Il est vrai lorsqu’on est l’aîné d’une famille, on a tendance à se sentir responsable et leader.
    Et les derniers sont souvent chouchoutés. Ils ont l’habitude que l’on s’occupent d’eux.
    Étant moi même l’aîné je me suis retrouvée dans ton article !
    Je suppose que la différence d’âge joue un rôle aussi ?
    En tout cas je suis d’accord avec toi sur ce qui compte le plus: avoir des enfants heureux et épanouis 🙂

    • Anne-Sophie gobereau dit :

      Un grand merci ! Effectivement, je pense que la différence d’âge peut impacter la manière dont chacun se sent dans la fratrie. Avec une grande différence d’âge, l’ainé se positionne parfois comme un autre « parent », plutôt qu’un frère ou une soeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.