Sélectionner une page

Pour vous aider à créer des opportunités de rire, je vous livre dans cet article, notre top des 16 jeux sans matériel (ou presque) à faire en famille.

Explorez de nouveaux jeux sans modération lors de vos rituels du coucher le soir ! Ou bien pendant les après-midis pluvieux du weekend, ou même lors d’un long trajet en voiture. Je vous offre d’ailleurs mon mémo qui contient 15 idées de jeux qui est un allié précieux sur la route des vacances !

Offert : Mémo 15 jeux pour s’occuper en voiture

15 jeux en voiture

15 idées de jeux en voiture pour occuper les enfants lors des longs trajets !

Recevez votre fichier pdf (gratuitement).

Les enfants sourient/rient en moyenne 300 à 400 fois par jour. En grandissant, nous perdons cette capacité à nous détendre, à nous lâcher et à éclater de rire. Un adulte rit 15 fois par jour en moyenne seulement. C’est peu, non ? L’incapacité à lâcher prise et s’amuser en famille est une problématique qui est partagée par de nombreux parents que j’accompagne en coaching parental. Et pourtant, comme je vous l’ai écrit dans mon article « Rire comme une baleine : 5 raisons de s’y (re)mettre« , le rire a de multiples bénéfices. Rire permet la sécrétion de l’endorphine, l’hormone du bien-être. Cette hormone du bonheur permet de surmonter le stress, relâcher les tensions, apaiser les conflits. Que rêver de mieux pour sa famille.

Dans cet article, j’ai sélectionné 16 jeux qui ne requièrent pas (ou presque pas) de matériel, pour faire vos choix. Vous connaissez probablement la plupart d’entre eux, mais parfois on oublie d’y jouer 🙂 . Alors voici un petit rappel ! N’attendez plus, et choisissez le jeu à proposer à votre enfant ce soir !


Rester concentré : 5 Jeux sans matériel, idéaux pour les voyages

devine qui je suis jeu sans materiel

Devine qui je suis

Le premier joueur pense à un personnage célébre ou non, réel ou fictif. La seule contrainte est que tous les participants le connaissent. Puis, les autres posent des questions auxquelles le premier joueur répond par oui ou par non. Le « but de jouer » (comme le disait mon fils lorsqu’il était petit 😉 ), c’est de deviner de quel personnage il s’agit. Puis on recommence avec un autre joueur et un autre personnage.

C’est un jeu également pratique en variant avec les animaux. C’est l’occasion d’enrichir le vocabulaire des enfants, lorsque par exemple, vous posez des questions sur les mammifères, leur habitat, etc.

Si vous avez accès à des post-it, c’est encore plus drôle de faire ce jeu avec une variante : vous décidez le nom du personnage de votre enfant. Puis vous écrivez le nom sur un post-it que vous lui collez sur le front, et réciproquement. Puis, chacun doit deviner qui il est en posant tour à tour une question, dont la réponse est oui ou non.

Devine la chanson

Chacun son tour, on fredonne une chanson (les lèvres scellées). Les autres doivent deviner le plus vite possible : le chanteur (1 point) et le titre de la chanson (1 point1). Le premier arrivé à 20 points a gagné ! C’est un jeu musical très chouette à faire à table, ou dans une voiture. Une sorte de blind test chanson, mais très varié.

Alternative possible : nous avons essayé de faire ce jeu avec des jingles. Mais bon, c’est beaucoup plus dur ! Et puis, pour mettre en place cette variante, il faut déjà connaître pas mal de marques, et donc écouter la radio ou regarder des pubs à la télé… Donc, cette alternative n’est pas tout à fait adaptée aux plus petits, mais à essayer avec des ados !

Les Zanimaux de l’alphabet

Le but de ce jeu est de trouver tous les noms d’animaux qui commencent par une lettre de l’alphabet. Un participant récite l’alphabet dans sa tête, un autre dit « stop » pour qu’une lettre de l’alphabet soit désignée. A partir de là, chacun des participants doit, à tour de rôle et sans répétition, nommer un nom d’animal qui commence par cette lettre, jusqu’à épuisement d’idées. Quand on a fait le tour, on recommence avec une autre lettre. C’est un jeu tout bête, de réflexion, sans compétition, parfait pour les trajets en voiture et pour enrichir le vocabulaire de son enfant.

Les lèvres collées

Chaque participant doit faire deviner aux autres le nom d’un personnage, mais avec la contrainte de garder dans sa bouche un objet, comme par exemple un stylo, ou une cuillère, et sans montrer ses dents. Il doit le décrire de son mieux, en gardant bien l’objet coincé entre ses lèvres. Si personne ne trouve, ou s’il éclate de rire et montre ses dents, ou si l’objet tombe, il a perdu. Le gagnant est celui qui réussit à faire deviner le plus de personnages en gardant les lèvres collées sur son objet. C’est un jeu pour apprendre le contrôle, parfait pour partager de la bonne humeur à table !

 

Dans ma valise

Ce jeu fait appel à la mémoire à court terme. Et les enfants sont en général très forts à ce jeu-là ! Chaque participant doit ajouter un objet ou vêtement qu’il souhaite emporter en voyage avec lui, tout en répétant les objets qui y sont déjà (ajoutés par les autres), dans l’ordre récité et sans se tromper. « Je pars en Afrique pour 1 mois, et dans ma valise, il y a… ». Le dernier qui réussit à ne pas se tromper a gagné.

 

Se défouler : 3 jeux sans matériel qu’on adore

jeu sans materiel pour se defouler

Les chaussettes

Sur un lit, chacun positionne à quatre pattes avec ses chaussettes à moitié enfilées. Le but du jeu est d’attraper les chaussettes de l’autre sans se faire piquer les siennes. Fou rires garantis ! C’est un jeu qui favorise le contact, la proximité et qui défoule !

Le mime

On pense à une expression française connue, comme par exemple « rire comme une baleine », et on doit la mimer pour la faire deviner aux autres. L’éclat de rire des enfants est souvent déclenché par un mime ridicule de son parent. C’est en voyant ses parents se lâcher, et exagérer les gestes que les enfants s’amusent le plus.  C’est un jeu marrant pour enrichir le vocabulaire des enfants et leur faire découvrir les expressions de notre belle langue française.

Variante plus facile : celui qui mime fait des tours sur lui-même et s’arrête au stop. Il regarde devant lui et doit mimer un objet qu’il voit. Vous auriez dû me voir mimer la cafetière, c’était épique 😉 !

La bagarre « cadrée »

Un participant se met à quatre pattes et doit lutter pour garder sa position, malgré le fait que les autres essaient de le retourner sur le dos. C’est un jeu de résistance, ou le poussé/tiré est un jeu de bagarre cadrée, qui permet de se défouler, sans déraper. Vous allez voir, c’est crevant 🙂 !

 

 

Apprendre à observer : notre top 3 des jeux sans matériel (ou presque)

observation differences jeu sans materiel

La machine à laver

Le premier participant se présente, pendant 15 secondes et tourne sur lui-même. Tous les autres doivent bien le regarder attentivement. Puis il s’en va, et fait un tour dans la machine à laver. Il effectue 3 petits changements dans sa tenue (plus les enfants sont petits, plus les changements doivent être significatifs !). Puis, il revient et se soumet à nouveau au regard scruteur des autres. Les autres participants doivent retrouver tous les changements sans se tromper. C’est un jeu d’observation, dans lequel il faut savoir identifier les différences.

Le cache-cache simultané

Commencez par choisir 3 objets qui se portent (lunettes, chapeau, écharpe, etc). Idéalement, en puisant dans la pile de déguisement de vos enfants, mais sinon, des vêtements usuels feront l’affaire. Puis, sélectionnez une pièce (ou un espace) par participant, et on tire au sort le nom de celui qui trouve et celui qui cache pour chaque pièce. Chaque participant devra alors cacher 3 objets dans l’espace indiqué pour qu’un autre les trouve. Le jeu commence quand tous les objets sont cachés. On donne le top départ, et hop, chacun doit retrouver le plus vite possible ses 3 objets dans sa pièce désignée, et les porter. Le premier qui arrive au point de départ, et qui porte les 3 objets, a gagné.

C’est un jeu d’observation mais aussi de rapidité ! Le fou rire est en général déclenché par les retrouvailles, lorsque tout le monde porte les objets, surtout si ce sont des déguisements mal accordés 🙂 .

Les objets de couleur

On désigne un joueur qui choisira la couleur. Il tourne sur lui-même, puis s’arrête au « Stop » des autres. Il ouvre les yeux, droit devant lui, et donne une couleur qui apparait sur des objets en face de lui. Tous les autres participants doivent toucher du doigt en nommant un objet de cette couleur. Celui, qui en voit (et touche) le plus, a gagné. Bien sûr, le défi du jeu est que personne ne peut toucher le même objet.

 

Nos 2 jeux coopératifs sans matériel préférés

jeux sans materiel

L’histoire inventée

Chacun votre tour, partagez une phrase qui permet de construire une histoire en groupe. Le premier commence par « il était une fois ». Rajoutez du piment en finissant la vôtre par « quand tout à coup », ou commencez de manière absurde par « Il était une fois un petit carré qui voulait être un rond ».

Ce sont les dérives et l’humour qui rend ce jeu drôle. Par exemple quand votre bichette commence l’histoire par « Il était une fois une petite fille qui s’appelait Bichette et qui avait des super pouvoirs ». Et que votre fils enchaine en disant « …cependant, ses super pouvoirs étaient pourris, comme par exemple, le pouvoir de voir à travers le verre ». Chacun utilise l’humour pour construire une histoire qui lui donnerait le rôle du héros. Et d’ailleurs, j’ai écrit un article au sujet des histoires inventées, je vous laisse le découvrir ici.

Il existe une variante très chouette aussi, qui nécessite une feuille de papier et un crayon. Chacun écrit une phrase, puis un seul mot sur la ligne suivante. On plie le papier de manière à cacher la première phrase, mais pas le mot en début de l’autre ligne. La personne suivante continue l’histoire en partant de ce mot, et ainsi de suite. A la fin, on lit toute l’histoire, qui est incohérente et absurde. C’est souvent très drôle !

Le chef de la tribu

Tous les participants sont des singes, qui sont positionnés en cercle. Parmi les participants, un intru est désigné au hasard. Il provient d’un autre groupe de singe et ne sait pas qui commande dans le groupe. Son objectif est de découvrir qui est le chef de la tribu. Pour mettre en place le jeu, le singe intru doit fermer les yeux, boucher ses oreilles. Pendant ce temps-là, les autres singes coopèrent pour désigner le chef de la tribu. Le jeu commence ensuite : l’intru arrive et observe. Le chef de la tribu fait des gestes que les autres doivent reproduire à l’identique. En observant les mouvements, l’intru doit deviner et désigner le chef. Le chef de la tribu devient l’intru, et ainsi de suite.

 

 

Favoriser un doux contact : notre top 3 des jeux sans matériel

jeu sans materiel le zombisou

Le zombisou

C’est un jeu où il y a, comme son nom l’indique, des zombies, et l’infection se transmet par des bisous dans le cou. On définit une zone dépourvue d’obstacle, puis on désigne un zombie zéro. Les autres joueurs sont les humains.

Le but du jeu, est, pour ce zombie, d’infester tous les autres et les transformer en zombie par un zombisou. Le défi, c’est que les zombies sont aveugles (ils ferment les yeux), et que tous les humains peuvent changer de place ! Par contre, lorsqu’ils entendent le zombie zéro dire « gare à mes zombisous », ils se figent en statue, pris de terreur. C’est là que le zombie va pouvoir, toujours les yeux fermés, trouver le prochain humain à infecter par un zombisou. Une fois l’humain trouvé, zombisouté et transformé en zombie, ce dernier participe également à la chasse aux humains et peut également infecter un humain à son tour. Les humains se remettent en mouvement jusqu’au cri « gare à mes zombisous », et se figent, etc. Eventuellement, tout le monde devient zombie 🙂 et c’est la fin du jeu.

C’est un jeu terrifiant, qui favorise le contact et aussi la tendresse des bisous.

Le massage du petit biscuit

C’est une manière ludique de masser votre enfant, en utilisant le jeu et la métaphore de la préparation d’un petit biscuit. L’enfant s’allonge sur le ventre, et l’adulte commence (et après on inverse !). Commencez par mettre les ingrédients sur le dos (on simule l’arrivée de la farine en pressant tout doucement différentes parties du dos). Puis on casse les oeufs, on ajoute le sucre (un peu plus lourd que la farine). Puis, on pétrit la pâte (roulé et pétrissage du dos). Ensuite on déroule la pâte (rouleau sur le dos). On emporte-pièces à différents endroits du corps. On saupoudre de sucre glace (on souffle). Et on finit par les croquer !

Le combat de pouce

Un grand classique, qui permet de faire patienter un enfant dans une file d’attente. Ce jeu se joue à deux. On positionne sa main, comme lorsque l’on veut faire un pouce relevé. Puis on rapproche ses mains et on les accroche au niveau des 4 doigts fermés. Et puis, chacun doit essayer de coincer le pouce de l’autre sous le sien.

 

Surprendre : nos 2 jeux gratuits à télécharger

La carte magique « Rire comme une baleine »

Et pour finir, afin de continuer à explorer cette expression française « rire comme une baleine » que j’aime tellement, je vous offre un petit jeu gratuit à imprimer :  une carte magique à faire avec votre enfant. Il vous suffit d’imprimer une page recto/verso, suivre les instructions du tuto et vous obtiendrez une carte magique qui cache un message secret 🙂! Allez-vous le découvrir ? 

Pour recevoir votre carte magique, cliquez ici !

Les messages d’encouragement personnalisés

En répondant à un petit formulaire avec seulement 5 questions, recevez par email un fichier avec 15 messages positifs personnalisés. La personnalisation est réalisée à partir de vos réponses. Les messages d’encouragement sont destinés à être cachés dans les affaires de votre enfant, afin qu’il/elle puisse les découvrir au fur et à mesure. Voici une exemple :

phrase positive

Pour les recevoir, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Pour les messages positifs personnalisés, c’est ici !

 Ça y est, vous avez fait votre choix ?? J’ai hâte que vous partagiez vos éclats de rire et vos moments de complicité dans les commentaires ci-dessous ! Si vous connaissez d’autres jeux sans matériel auxquels vous adorez jouer en famille, partagez-les également ci-dessous 🙂 !

Pour démarrer un coaching parental  :

coaching parental visio

Vous vous sentez démuni(e) face aux défis et challenges de la parentalité (éducation, communication, gestion des émotions, résolution des  conflits, épuisement parental) ? Si oui, n’hésitez pas à prendre un RDV avec moi. Le premier rendez-vous de coaching parental est une séance de découverte gratuite (30 min) et sans engagement !

Coach parentale certifiée, formée en psychologie positive et en épuisement parental, j’accompagne les parents speed & imparfaits à se reconnecter à  leur(s) enfant(s) et retrouver le bonheur d’être parent 🙂. Pour en savoir plus sur mon parcours, cliquez ici..

Votre 1ère séance de coaching parental OFFERTE

X